Musée Achéménide

From The Digital Classicist Wiki
Jump to: navigation, search

Available

Director

  • Marielle Pic

Description

From the site about page (accessed 2018-12-05):

Conçu par Pierre Briant dans le dernier trimestre de l'année 1999 lors de son élection au Collège de France, le site Achemenet a été présenté en avant-première lors de la Rencontre Assyriologique Internationale de juillet 2000 au Collège de France. Les attendus et les objectifs du programme on été exposés en détail dans un Appel à collaboration (en français et en anglais), qui reste pertinent aujourd'hui. Malgré l'intérêt renouvelé pour la période achéménide et malgré l'essor des publications, la situation des études achéménides reste aussi fragile qu'elle l'était en 2000, puisque, à l'exception de l'enseignement de l'élamite achéménide à l'EPHE (Wouter Henkelman), il n'existe aucune chaire officiellement dédiée à l'histoire achéménide dans le monde, et que le nombre de chaires d'études iraniennes a plutôt tendance à diminuer. L'existence d'une plate-forme collaborative comme Achemenet reste aussi indispensable qu'elle l'était dans les années 2000.

Le premier objectif reste le rassemblement ordonné des documents primaires : la fusion des deux sites existants (Achemenet et MAVI) sous l'appellation unique d'Achemenet permet désormais de présenter sur une même plate-forme les documents écrits et les documents archéologiques et iconographiques (sous forme d'images en haute définition). Comme le montrent le grand nombre de corpus nouveaux intégrés sur cette version entièrement renouvelée (documents démotiques, babyloniens, élamites ; nouveaux corpus muséaux, etc.), l'objectif reste d'étendre cette base de données, qui est interrogeable globalement ou/et par sous-ensemble.

Au fur et à mesure des années, ce qui était au départ un site de rassemblement et de présentation de données documentaires s'est transformé en un vaste programme international collaboratif, marqué par la création en 2002 d’une équipe CNRS (Réseau International d’Études et de Recherches Achéménides), puis l’organisation de colloques réguliers, et le lancement d’une collection dédiée (Persika). Par ailleurs, les rubriques originelles ont été enrichies par la création d’une revue en ligne, ARTA, qui est actuellement encore la seule revue dédiée aux recherches achéménides, et par la collaboration étroite avec la revue NABU. Treize ans après sa création, le programme Achemenet est devenu le programme de référence sur les études achéménides dans le monde.

Hébergés au Musée du Louvre entre 2012 et 2016, le programme et le site sont aujourd'hui développés par l'équipe CNRS ArScAn-HAROC basée à Nanterre.

Personal tools